Statistiques

Constituée en 1982 en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, la MRC de Nicolet-Yamaska est située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, face à l’agglomération trifluvienne. Son étendue, d’une superficie d’un millier de km2, est bornée, en aval du fleuve, par la rivière Bécancour et excède, en amont, la rivière Saint-François. Les rivières Nicolet et Nicolet-Sud-ouest drainent sa partie centrale.

Son ouverture sur le fleuve s’étend sur les 35 kilomètres de berges du Lac Saint-Pierre. À cette hauteur, le territoire de la MRC pénètre la plaine fluviale sur une profondeur irrégulière moyenne d’une quinzaine de kilomètres. En aval du lac, le territoire de la MRC est distancié du fleuve par le secteur Saint-Grégoire de la ville de Bécancour et son éloignement dans les terres se termine au-delà de l’autoroute 20. La MRC de Nicolet-Yamaska est contiguë à celles de Bécancour, d’Arthabaska, de Drummond et de Pierre-de-Saurel sur la rive sud. La MRC de Francheville, la MRC de Maskinongé et la MRC D’Autray constituent l’ensemble du territoire qui partage le fleuve Saint-Laurent et le Lac Saint-Pierre avec la MRC de Nicolet-Yamaska.

Le territoire de la MRC de Nicolet-Yamaska compte parmi les sols les plus fertiles du Québec et bénéficie d’un microclimat tempéré, induit par le Lac Saint-Pierre et le fleuve Saint-Laurent. La Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (L.R.Q., ch. P-41.1) assujettit 98% de cette plaine. Près du tiers (27%) de sa superficie est sous couvert forestier.

La MRC de Nicolet-Yamaska est constituée de 16 municipalités de type village et paroisse ainsi que d’une seule ville, Nicolet. Alors que cette dernière compte près de 8 000 habitants, les autres municipalités regroupent une moyenne de moins de 1 000 personnes. Néanmoins, le pôle formé par les municipalités de Saint-François-du-Lac et Pierreville regroupe près de 4400 personnes et la municipalité de Saint-Léonard-d’Aston, 2200 personnes environ. Par conséquent, les villes périphériques de Trois-Rivières, Sorel-Tracy, Drummondville et Victoriaville pourvoient à une portion considérable des services et des besoins des citoyens de la MRC. Ces agglomérations procurent également de l’emploi à plusieurs résidents de la MRC.